Jambes sans repos : 16 remèdes de grand-mère pour soulager les impatiences

Jambes sans repos : 16 remèdes de grand-mère pour soulager les impatiences

Syndrome de Wittmack-Ekbom, maladie de Willis-Ekbom, syndrome des jambes sans repos (abrégé SJSR) ou encore impatiences nocturnes, les dénominations pour qualifier ce trouble neurologique sont nombreuses.

Mais peu importe le nom que vous lui donnez, une chose est sûre : si vous faites partie des 5 à 10 % de la population qui en souffre, vous savez à quel point il est handicapant !

Vous cherchez des solutions pour vaincre ce trouble du sommeil ? Dans cet article, Sophrologie Pratique vous présente 16 traitements naturels qui pourraient être qualifiés de remèdes de grand-mère contre les jambes sans repos. Prenez de quoi noter, et trouver lesquels adopter !

Pour vous aider à trouver les ingrédients nécessaires à la réalisation de certains de ces remèdes, nous avons placé des liens vers des sites de confiance (Aroma Zone et Dieti Natura notamment). Certains de ces liens sont affiliés : pour vous, ça ne change rien ! Simplement, si vous passez commande après avoir cliqué sur l’un d’eux, je toucherais une petite commission, qui me permettra notamment d’améliorer les contenus de ce site 😊

Existe-t-il un traitement naturel efficace pour soulager les impatiences des jambes ?

S’il existe une multitude de traitements naturels face aux jambes sans repos, leur efficacité varie en fonction des personnes. Une approche pourrait être efficace pour vous, mais ne pas aider votre voisin, et inversement.

L’essentiel est plutôt de trouver une méthode qui fonctionne pour vous, un remède qui atténue les manifestations de ce trouble du sommeil, voire les fasse disparaître pour améliorer votre quotidien.

Dans la suite de cet article, vous découvrirez justement 16 remèdes de grand-mère que vous pourriez essayer face aux impatiences nocturnes, et en apprendrez plus sur la sophrologie, qui vous permet d’apaiser ce trouble.

Vous pourrez ainsi essayer plusieurs des solutions proposées afin de trouver celles qui vous aident le plus 😊

16 remèdes de grand-mère contre les jambes sans repos

1. Éviter les éléments déclencheurs de ce syndrome

La consommation de certaines substances peut déclencher voire aggraver vos symptômes. Les éviter ou en diminuer votre consommation pourra donc réduire l’importance de vos crises.

Parmi ces déclencheurs du syndrome, vous trouverez par exemple :

  • L’alcool,
  • La caféine,
  • Le tabac, et plus généralement la nicotine,
  • Certains médicaments* (antihistaminiques, antidépresseurs, antipsychotiques notamment),
  • L’abus de sucre.

*N’arrêtez en aucun cas un traitement prescrit par un médecin. Discutez-en avec lui pour voir s’il est possible et intéressant de l’adapter.

2. Terminez votre douche en rinçant vos jambes à l’eau froide

Les impatiences auraient avant tout une origine neurologique. Mais dans certains cas, elles peuvent s’accompagner d’une mauvaise circulation veineuse, qui vient alors aggraver vos symptômes. Pour pallier cela, vous pouvez essayer de terminer vos douches avec un jet froid.

C’est connu : le froid stimule la circulation.

Commencez par la pointe de vos orteils, et remontez progressivement jusqu’à vos cuisses, en effectuant des mouvements circulaires. Vous pouvez même pousser plus loin et vous rincer intégralement avec un jet froid. Une fois l’habitude prise, il est même possible que vous ne puissiez plus vous en passer !

Vous pouvez régler la pression de votre pommeau de douche, voire disposez de jets de massages ? Profitez-en pour décupler les effets bénéfiques de cette méthode !

Bienfaits de l'eau froide pour soulager les jambes sans repos

3. Alternez les compresses chaudes et froides 

Vous n’avez pas la possibilité de prendre de douche froide avant de vous coucher, ou avez été réveillé au beau milieu de la nuit par une crise ? Alors optez pour des compresses, que vous pouvez même utiliser directement depuis votre lit.

Appliquez-les sur vos jambes pour les soulager en cas d’impatience, et alternez cette fois entre chaud et froid.

Si cela ne suffit pas, vous pouvez multiplier les effets des compresses froides en vous levant et effectuant quelques pas en les portant.

4. Essayez la relaxation musculaire progressive pour vous soulager

La relaxation progressive est une technique qui consiste à contracter puis à relâcher progressivement les différentes parties de votre corps, pour atteindre un relâchement complet.

Commencez par les pieds, puis remontez petit à petit jusqu’à atteindre le haut de votre tête. Pendant le processus, respirez lentement et profondément pour vous détendre. 

Cette technique aide à réduire le stress et les tensions musculaires. Elle est de ce fait avérée pour vous aider à vous endormir en cas d’insomnie, et à améliorer l’ensemble de votre récupération.

La relaxation musculaire est d’ailleurs utilisée en sophrologie !

5. Testez la sophrologie face au syndrome des jambes sans repos

En s’appuyant sur des exercices de relaxation, la sophrologie aide à soulager les jambes sans repos. L’association France Ekbom elle-même conseille d’ailleurs le recours à cette méthode pour faire passer les crises, voire les éviter !

La sophrologie vous enseigne des exercices pour gérer les sensations désagréables qui peuvent se manifester. Elle vous aide également à prendre du recul pour accepter votre diagnostic, et vous propose un accompagnement psychique, notamment pour gérer le stress qui peut aggraver ce trouble.

Un accompagnement personnalisé pour vous aider face à ce syndrome est généralement composé d’une dizaine de séances, réparties en plusieurs étapes :

  1. Vous apprenez à évacuer les tensions physiques et mentales qui amplifient vos impatiences et fragmentent vos nuits.
  2. Vous renforcez votre capacité d’attention et apprenez à vous concentrer sur le moment présent pour vous dynamiser.
  3. Vous apprenez à mettre de côté les sensations désagréables liées à cette maladie.
  4. Vous développez votre mental et physique, qui vous aideront à lutter contre ce syndrome.
  5. Vous renforcez les capacités acquises jusque-là, pour qu’elles vous soient utiles au long terme et vous permettent de vaincre le SJSR
La sophrologie de le traitement du syndrome des jambes sans repos

Sachez d’ailleurs que la sophrologie peut accompagner tous les types de publics. En tant que sophrologue, mon rôle est justement de m’adapter à vos besoins afin de vous proposer un suivi personnalisé et le plus utile possible.

Vous souhaitez essayer cette méthode pour améliorer votre sommeil ? Je vous propose des séances de sophrologie en ligne, dans mon cabinet à Saint-André de l’Eure (27220), ou à votre domicile si vous résidez dans l’Eure. Vous pouvez me contacter si vous souhaitez en discuter :

Vous pouvez aussi déjà réserver votre première séance !

Je prends rendez-vous

Ils ont fait de la sophrologie pour améliorer leur quotidien :

6. Ayez une activité physique régulière

C’est connu, le sport est bénéfique à votre repos. Et c’est encore plus vrai si vous souffrez du SJSR ! Une étude de 2019 met en avant que les personnes sédentaires ont plus de risques d’être touchées. Selon une autre étude de la Restless Legs Syndrome Foundation, faire du sport régulièrement permettrait de réduire les symptômes jusqu’à 40% !

Faire du sport entraîne la libération de dopamine, permettant de limiter sa carence qui peut causer ce trouble. L’essentiel est de trouver un sport qui vous convienne et qui vous plaise, pour que vous puissiez tenir sur le long terme.

Si vous en avez la possibilité, préférez néanmoins vous entraîner en début de journée plutôt qu’en soirée, pour éviter que la stimulation de votre organisme ne vous tienne en éveil.

7. Stimulez votre système veineux grâce à des massages

Vous pouvez détendre vos muscles grâce à des auto-massages. Et pourquoi ne pas en profiter pour utiliser des huiles essentielles et végétales et bénéficier de leurs bienfaits ?

Parmi les huiles végétales, vous pouvez vous tourner vers :

Vous pourrez y ajouter, selon les effets recherchés, quelques gouttes d’huile essentielle. Parmi les plus recommandées face à ce trouble et ses manifestations, certaines aident à la stimulation sanguine :

  • Cyprès, utile face aux problèmes de jambes lourdes,
  • Menthe poivrée, aux propriétés relaxantes, analgésiques et antispasmodiques,
  • Citron, utile face aux problèmes de jambes lourdes,
  • Poivre noir, aux vertus circulatoires et antidouleur,
  • Romarin, efficace contre la fatigue et l’épuisement nerveux,
  • Gingembre, aux vertus antalgique, anti inflammatoires et anti dépressives,
  • Hélichryse, pour ses propriétés circulatoires,
  • Lavande vraie, pour ses propriétés calmantes et sédatives et sa capacité à augmenter le taux de dopamine.

Pensez également à celles reconnues pour leurs vertus apaisantes et relaxantes, qui vous aident à vous calmer pour sombrer dans les bras de Morphée :

Mélangez vos huiles et procédez à un auto-massage avant d’aller dormir.

Les huiles essentielles en remède de grand-mère face aux jambes sans repos

Attention néanmoins : l’utilisation d’huiles essentielles est contre-indiquée pour les femmes enceintes ou allaitantes, les enfants ou les personnes aux antécédents de cancer hormono-dépendant. En cas de doute, demandez conseil à un professionnel de santé ou à un aromathérapeute.

8. Étirez-vous avant de dormir

Avant d’aller au lit, vous pouvez vous détendre en effectuant quelques étirements doux. Cela pourrait vous aider à réduire les crises.

Dépliez vos jambes pour les étirer, bougez-les et repliez-les. Répétez cette opération plusieurs fois. Répétez ce processus pour étirer vos mollets, vos cuisses et atténuer leur tension musculaire.

Vous voulez aller plus loin ? Certaines disciplines comme le yoga ou la relaxation progressive se basent sur ces techniques, et peuvent s’avérer très utiles pour améliorer votre récupération.

Soulager les impatiences nocturnes grâce à des étirements

9. Le vinaigre de cidre contre les jambes sans repos

Le vinaigre de cidre est reconnu pour améliorer la circulation sanguine et diminuer l’hypertension artérielle. Ce peut donc être un allié de choix face au syndrome des jambes sans repos !

Entourez vos jambes d’un linge propre imbibé de vinaigre de cidre, et laissez agir une trentaine de minutes. Pour encore plus d’efficacité, surélevez vos jambes pour faciliter le parcours de votre sang.

Vinaigre de cidre jambes sans repos

10. Quelques plantes utiles

Les plantes aussi peuvent venir soulager l’impatience nocturne ! Elles disposent de propriétés variées, et vous pouvez les utiliser selon les bienfaits que vous recherchez :

  • La rhodiola, le tribule terrestre ou la mascate stimulent la production de dopamine.
  • Le rhizome de fragon épineux, car il est reconnu pour son efficacité face à l’insuffisance veineuse.
  • La valériane, le passiflore ou encore le millepertuis qui sont connus pour leurs propriétés relaxantes et apaisantes.

En fonction de vos préférences, vous pourrez les consommer sous forme de tisanes, gélules, compléments alimentaires ou encore de poudres. Assurez-vous seulement d’en choisir de qualité pour profiter de leurs bienfaits.

Les plantes pour soulager le syndrome des jambes sans repos

11. Choisissez une eau riche en magnésium

Une carence en magnésium peut être à l’origine de crampes, mais également provoquer des impatiences. Un apport de ce minéral pourrait donc en atténuer les manifestations.

Optez pour une eau riche en magnésium vous permettra justement de combler tout ou partie de votre carence. Mais quelles sont ces eaux ? Vous trouverez dans l’ordre :

  1. Rozana,
  2. Hépar,
  3. Quézac,
  4. Badoit,
  5. Contrex.

À noter : S’il est important d’avoir des apports suffisants, il faut également éviter la surcharge, car un excès peut être à l’origine d’effets secondaires dangereux.

12. Adoptez une alimentation équilibrée pour éviter les carences

D’autres carences peuvent également provoquer ce syndrome, et c’est pour cela qu’il est important d’adopter une alimentation équilibrée si vous en souffrez. Soignez par ailleurs vos apports en :

  • Magnésium,
  • Fer,
  • Vitamine B (notamment B9),
  • Calcium,
  • Potassium.

Vous pourrez trouver ces éléments dans plusieurs aliments, notamment :

  • Les fruits secs et oléagineux (amandes, noix…),
  • Les légumes verts (épinards, brocolis…),
  • Certains fruits comme les bananes,
  • Les légumineuses et céréales complètes (pois chiches, lentilles…),
  • Les avocats,
  • Le chocolat noir (attention à ne pas en abuser, notamment après 16 h, car il s’agit d’un excitant !),
  • Les poissons gras et certaines viandes.

13. Supplémentez-vous si nécessaire avec des compléments alimentaires et des vitamines

Si votre régime alimentaire ne suffit pas à couvrir vos besoins en nutriments, vous pouvez envisager de prendre des compléments alimentaires. Notez cependant que ces derniers ne devraient pas remplacer un régime alimentaire équilibré, et qu’il est important de vous assurer de leur qualité.

14. Le savon de Marseille, un remède de grand-mère à essayer face aux jambes sans repos

Aussi étrange que cela puisse paraître, un pain de savon de Marseille pourrait également vous aider face au syndrome des jambes sans repos. De quoi s’agit-il exactement, et comment faire ?

Munissez-vous d’un pain neuf, et glissez le dans un pochon ou un linge. Placez ensuite le tout sous vos draps juste avant de dormir.

Ce savon aiderait, car il contient du potassium, dont le manque peut entraîner ce trouble. En placer un pain dans votre lit permettrait ainsi à vos muscles d’en absorber lorsque vous dormez afin de réguler cette carence.

Simple mythe, effet placebo ou véritable efficacité ? On ne sait pas, mais au final, le plus important n’est-il pas que cela puisse aider certaines personnes ?

Savon de Marseille jambes sans repos

15. Prenez l’habitude de vous coucher et de vous lever chaque jour à la même heure

Les troubles du sommeil ont tendance à instaurer un cercle vicieux : si vous en souffrez, vous ne parvenez pas suffisamment à vous reposer, ce qui ne fait que les renforcer.

Pour y faire face, établissez une routine en essayant de vous coucher et de vous lever chaque jour à la même heure. Vous pouvez même mettre en place un rituel pour vous détendre avant de vous mettre au lit.

16. Dormez avec une couverture lestée

Une couverture lestée exerce une pression sur votre corps, vous procurant une sensation d’apaisement et de réconfort lorsque vous êtes couché. Mais surtout, elle aide à réduire les sensations d’inconfort et à apaiser les nerfs irrités.

Si vous souhaitez investir, une telle couverture peut donc s’avérer être utile face à ce syndrome.

Essayez la sophrologie pour vaincre vos troubles du sommeil

Efficace face à cette maladie, la sophrologie l’est aussi face à d’autres problèmes de sommeil ! Elle vous aide à dépasser les éléments qui vous empêchent de dormir, pour retrouver des nuits réellement réparatrices.

Pour en discuter des bienfaits que pourrait vous apporter la sophrologie, vous pouvez me contacter par mail ou téléphone.

La sophrologie pour vous aider face aux troubles du sommeil

Le meilleur traitement naturel contre les jambes sans repos est d’avoir une bonne hygiène de vie

La meilleure solution reste encore l’adoption d’une bonne hygiène de vie. C’est comme pour tout : il n’existe pas d’astuce miracle efficace à tous les coups. Celles données dans cet article pourront néanmoins vous aider à diminuer les effets de ce trouble, mais seront surtout efficaces sur le court terme.

Testez des astuces, voyez ce qui fonctionne, et recommencez.

Gardez à l’esprit que vous êtes unique, et que ce qui fonctionne sur les autres ne sera peut-être pas efficace pour vous. Et c’est normal ! Le plus important, c’est de trouver une solution qui vous convienne.

Faites également preuve de persévérance. Le chemin vers un repos apaisé peut prendre du temps, mais avec une approche globale et de bonnes habitudes, vous pourrez progressivement retrouver le bien-être auquel vous aspirez.

Pour constater des progrès sur le long terme, l’essentiel est donc de vous écouter, comme la sophrologie peut vous apprendre à le faire.

Bon courage à vous 🍀

Jambes sans repos traitement naturel

Rappel : qu’est-ce que le syndrome des jambes sans repos ?

Quelles sont les causes de ce syndrome ?

Si les causes exactes du SJSR ne sont pas encore totalement comprises, plusieurs facteurs de risque et éléments déclencheurs ont pu être identifiés. Parmi eux, vous retrouverez par exemple :

  • La prédisposition génétique, notamment des antécédents familiaux.
  • Les insuffisances en fer, avec ou sans anémie : un faible taux de fer dans le sang peut être lié au développement de cette maladie.
  • Le manque de dopamine, cette substance assurant la bonne transmission des informations à travers votre système nerveux.
  • La grossesse, notamment au cours du troisième trimestre.
  • Les maladies chroniques : certaines affections comme Parkinson, l’insuffisance rénale chronique ou encore le diabète peuvent être associées à ce syndrome.
  • Les médicaments : certains médicaments tels que les antidépresseurs, les antipsychotiques ou les antihistaminiques, peuvent aggraver la situation.
  • Le surpoids ou l’obésité.

Le stress ou encore la fatigue.

Les facteurs de risques et causes de la maladie de Willis-Ekbom

Quels peuvent être les symptômes ?

Les symptômes varient en intensité et en fréquence d’une personne à l’autre. Vous pourrez néanmoins distinguer ces 3 éléments :

  • Un besoin irrésistible de bouger les jambes, souvent accompagné de sensations désagréables (picotements, tiraillements, brûlures).
  • Une aggravation des symptômes au repos (lorsque vous êtes en position assise ou couchée), et un soulagement temporaire lorsque vous bougez les membres concernés.
  • Une augmentation de ces manifestations en fin de journée ou pendant la nuit, avec la fatigue et l’immobilité.

Quelles peuvent être les conséquences ?

À cause de ses manifestations, le SJSR peut avoir un impact négatif sur votre qualité de sommeil et, par conséquent, sur votre santé. Parmi les conséquences possibles, vous trouverez par exemple :

  • De l’insomnie ou des difficultés à vous endormir en raison de l’inconfort et de l’agitation de vos jambes.
  • Un sommeil fragmenté et des réveils fréquents.
  • Une fatigue diurne accompagnée de somnolence, affectant vos performances professionnelles, scolaires et sociales.
  • Des troubles de l’humeur, tels que la dépression, l’irritabilité ou l’anxiété, liés à une faible récupération et au stress.

Face aux conséquences que ce trouble peut avoir, il est donc essentiel de trouver des solutions.

Les conséquences et symptômes des impatiences nocturnes

Jambes sans repos remède de grand-mère : questions fréquentes

Les jambes sans repos peuvent-elles causer des crampes ?

Bien que tous deux puissent causer de l’inconfort, ces conditions sont distinctes. Les premières sont caractérisées par un besoin irrésistible de bouger les jambes, tandis que les secondes sont des contractions musculaires involontaires et douloureuses.

Comment faire passer une crise de jambes sans repos ?

Pour faire passer une crise, vous pouvez appliquer des compresses froides, vous lever pour marcher un peu, ou encore essayer des exercices de sophrologie adaptés pour vous détendre et calmer vos nerfs.

Derniers articles

Ajoutez votre commentaire